« Bilan du week-end | Main | Le corps qui lache »

Comments

Gekko

La modification de cette note pourrait passer inaperçue alors je la signale.

Tu t'es convertie au libertinage ?

La fin fait un peu "qui je suis, d'où je viens, dans quel état j'erre ?"

joséphine

justement non, c'est tout l'inverse !!

The comments to this entry are closed.