« Musica | Main | Un morceau du carnage de voyet »

Comments

Monsieur Jean

Paris, un soir d'août.

Une amie dans la rue, quelques mètres devant moi, soucieuse. Et là, pouf, un bouquet qui tombe du ciel. Enfin, une jeune femme aussi fraîche que son bouquet. Une jeune femme sur le point de s'envoler et un bouquet qui tombe du ciel. Et C., sourire retrouvé, qui prend ça avec la plus grande simplicité du monde avant d'esquisser deux pas de danse, sur le trottoir parisien, un soir d'août.

Etrange ces histoires de bouquets qui vivent plusieurs vie.

Gekko

Simple belle histoire, ou jolie fin pour une histoire.
Ce bouquet a-t-il été remplacé au retour ?

joséphine

jolie fin pour un bouquet, disons

The comments to this entry are closed.