« Avec les beaux jours qui arrivent, | Main | Devinette »

Comments

Docthib

Je trouve que c'est pas mal fait. Tant en terme de "concepts" que de liens disponibles, c'est plutôt bien. C'est pas simple, de faire court *et juste*.

joséphine

ben ça d'accord, mais parce que tu t'y connais un peu... non ?

Docthib

Oui, certes. Je donnais juste ma caution d'Expert International Patenté (pas tenté ?) pour dire "ils ne racontent pas de bêtises, et ça m'a l'air clair". Mais si ça se trouve, celui/celle qui n'est pas passé par la toundra d'une steppe commerciale ne comprendra que pouic...

Monsieur Jean qui a pratiqué d'autres steppes

Pas beaucoup plus que pouic, comme vous dîtes... enfin, on m'a épargné la dérivation complète du hamiltonien, la log linéarisation à l'équilibre et le paragraphe de calcul stochastique alors, j'ai bien aimé quand même. :)

[quoi, pour de vrai j'ai pas lu ? mais évidemment que j'ai pas lu, j'achète pas des entreprises, moi, je joue du pipeau...]

yves duel

le pb, c'est que dès la 2ème ligne, ça plante : il n'y aura pas un demi million de "sociétés" à changer de mains :

- parce que la majorité ne sont pas des stés

- parce qu'il n'y a rien à vendre, donc ça change pas de mains (les papys surévaluent tous)

- et prace que les papys montrent qu'ils préfèrent mourir à la barre que transmettre...

ya des foultitudes de preuves de tous ces trucs-là

bon, voilà, c'était mon commentaire grincheux du jour !

Gekko

Assez d'accord avec Yves. Cependant, les gens qui avancent le chiffre d'un demi million ont dû tenir compte de vos remarques. Les entreprises individuelles qui ne sont pas des sociétés peuvent justement être constituées en sociétés afin de les transmettre.
"Les papys surévaluent" : certes, ce sont les vendeurs, d'où la négociation.
"ils préfèrent mourir à la barre que transmettre" : il n'est pas simple de se détacher de ce qu'on a construit toute une vie et de reconnaître qu'on a perdu la main (Tchuruk, dégage !).

Le dossier est pas mal. Il a l'air de présenter succinctement les grandes lignes de manière à montrer qu'il est impensable de se passer des conseils de professionnels. ;-)

joséphine

Le demi million doit en effet tenir du compte de la boulangerie du coin.. mais c'est vrai que les professionnels, on se demande à quoi ils peuvent bien servir :-)

yves duel

Cher monsieur gekko, "les gens" qui balancent ces chiffres sont ceux qui y ont interet : les CCI et leurs cousins des Métiers, car ça leur fait une bonne raison (de plus) d'aller faire la manche auprès du gvt.

Je me suis tapé 2 wagons d'études sur ces trucs...

(J'arrête : je croyais que c'était un blog léger icitte ?)

The comments to this entry are closed.