« I can't wait... | Main | Le Grisham de la finance »

Comments

Artem

idem, j'ai prévu de le lire mais il faut que je me magne avant que trop d'infos m'arrivent aux oreilles...

rita

idem pour moi aussi, le livre est sur l'étagère depuis qq mois et comme toi Artem, faudrait que je m'y mette avant que des infos viennent parasiter ma lecture. Mais une chose est sure j'irai pas voir le film, je le sens pas du tout, du tout et les infos que j'ai entendu tout à l'heure à la radio (les journaliste ont sifflé à la Première) ne m'y insite pas plus.

Monsieur Jean

Pas lu non plus. Mais pas envie. Pas plus envie de voir - d'ailleurs j'ai même refusé une invitation à monter les marches ce soir à Cannes, c'est dire... ;)

joséphine

Ah moi j'ai envie de voir le film, j'aime bien les films à gros budget. Même si en effet les premières critiques sont pas terrib'. Mais Monsieur Jean, quelle star !

yves duel

Non, non, pitié, ne lisez pas ! On veut bien mourir pour de la grande et belle littérature, pour des poëtes, pour des libelles et des pamphlets, pour la liberté et même pour des choses drôles et étranges, mais pas pour ça. Nous avons trop honte.

signé : les arbres

joséphine

C'est bien ce que je pensais, messieurs les arbres... Promis, je vous épargne sur ce coup. Je retrouve les raisons qui font que je ne l'ai pas lu in the first place !

Clea

Je me suis laissée avoir (un cadeau de ma belle-mère...). Aucun intérêt.Un dénouement grotesque, comprends pas le succès de ce truc. Non, non, on a autre chose à faire. Allez voir le film !? Sûrement pas, tant pis pour Tom et Audrey.

joséphine

Ah ouais carrément ?...

sd

d'accord avec les arbres, entrez ou restez en résistance. ne pas lire et aucun autre opus de l'individu. pour l'amour de la littérature...et après et aussi celui du cinéma.

Marlène

Même chose ici: pas lu, trop entendu parlé, trop populaire, trop rabat-joie! En plus, je m'en fous pas mal!
Par contre, j'irai voir le film, parce que j'aime bcp le cinéma, et encore plus Jean Réno. Plus que deux jours! (ici, vendredi= jour des sorties)

Artem

Je préfère me faire mon avis et ainsi mieux comprendre les critiques... (pour ce qui est du livre) ; le film je ne sais pas si j'irai le voir, si j'attendrai de le louer, ou si je n'aurai pas du tout envie de le voir)

L'autre Marie

Quand je l'ai lu, il ne faisait pas encore trop parler de lui. Je suis allée jusqu'au bout, portée par l'intrigue (il faut lui reconnaître une certaine originalité). Malgré tout j'ai trouvé trés prétentieux et pas trés fin.

Gekko

Pas lu non plus.

Pour le film, pas envie non plus. D'après le Monde, l'accueil de la presse a été très froid. Il y a même eu des rires à une scène clé...

marine

je l'ai lu quelques temps apres sa sortie. En fait, je l'ai presque devore, parce-que quoi qu'on en dise, Dan Brown sait nous tenir en haleine, et nous faire tourner les pages... le denouement par contre ahhhh, bin il s'est un peu plante! ceci dit, si je ne comprends pas ce succes delirant, je ne comprends pas non plus les refus en blocs qu'il peut susciter...

emmanuelle

Ca s'appelle un "pageturner". C'est fait pour que tu ne puisses pas lacher le livre dés les 10 premières pages lues (de courts chapitres avec un rebondissement à la fin, à CHAQUE fois !). Et dans le genre, celui là est plutôt bien fait.
A part ça... ce n'est ni génial ni atroce. C'est comme un Mary Higgins Clark ou un Danielle Steel. Il ne faut rien attendre d'autre qu'un divertissement. Et dans le genre et bien... c'est plutôt bien fait. Le livre ne mérite ni l'excés d'amour ni l'avalanche de haine qu'il déclenche. Et comme toujours en France, c'est parce que le succès a été au rendez-vous que les "intelligents" ont déclaré que c'était lamentable.

marine

merci emmenualle, tu as su dire exactement ce que je pensais de ce livre et des critiques qu'il a suscite

Marie-Hélène

Je me suis forcée à "turn a page", mais après j'ai abandonné.

C'est le genre de livres qui me rase prodigieusement. Je reste dehors.

Je dois pas être normale !

joséphine

En fait je suis pas une grande fan des pageturners, sauf sur la plage, parce qu'on a le temps de ne pas les lacher, et sauf les Douglas Kennedy (mais c'en sont d'ailleurs ? un peu non ?)

marine

mmmmmhhh Douglas Kennedy, page turner? peut-etre mais c'est quand meme plus fin...je ne lirai pas deux Dan Brown, mais deux DK, voui! J'avais beaucoup aime "la poursuite du bonheur" et plus recemment, "les charmes discrets de la vie conjugale"

Clea

"la poursuite du bonheur" et "les charmes discrets de la vie conjugale" sont très très bons, en revanche "une relation dangereuse" est décevant.

joséphine

Pour le coup c'est des livres faciles à lire en anglais. J'avais vraiment bien aimé The Big Picture (l'homme qui voulait changer de vie ou un truc comme ça) et j'avais trouvé moins bien The Job (les désarrois de Ned Allen). La poursuite du bonheur m'attend..

Marie

Pareil que Marine et Emmanuelle, je l'ai trouvé sympa dans son genre - juste un truc qui m'a beaucoup agacée: l'usage abondant que fait Dan Brown des italiques quand il délivre une information capitale (environ toutes les vingt lignes)...

Jean

J'ai détruit une petite branche d'arbre en lisant le livre, grand format, il y en a pour deux jours quand on travaille, une demi journée suffit pour les diletantes. L'intérressant c'est la polémique qui l'a accompagné, rien de bien nouveau à part peut-être un simple fait et une seule question : Qui a intérêt à faire douter en une croyance convenue mais qui s'affaiblit de jour en jour! Je doute que le film puisse donner une réponse à cette simple question.

Lola

D'accord avec Marine et Emmanuelle: certes, ce n'est pas de la "grande" littérature (mais je ne lis pas que de la "grande" littérature!), certes, c'est un livre qui a des côtés faciles, un peu formulaïques, mais je ne vois vraiment pas de quoi se mettre à hurler avec les loups. Pourquoi bouder son plaisir? Moi aussi je l'ai dévoré, impossible de le poser. La fin est plutôt plate, mais le temps qu'a duré le suspens, j'ai été tenue en haleine. Vraiment. C'est juste dommage que la presse-qui-croit-bien-faire ait dévoilé l'un des points cruciaux de l'intrigue.
Je ne comprends pas bien qu'on puisse détester un livre juste à partir du battage médiatique qui en a été fait. Il y a des livres que je n'ai pas envie de lire, mais je ne me permets pas de les juger pour autant.
Quand aux arbres, je pense à eux et emprunte la plupart des bouquins que je lis à la bibliothèque (surtout les bouquins comme celui-là, que je ne relirai jamais).

joséphine

Pour le coup, la presse révèle quantité d'intrigues.. D'habitude je veille à ne jamais lire un article avant d'aller voir un film, j'ai manqué à mon habitude et ca y est, j'en connais déjà quelques...

yves duel

Marine, La poursuite du bonheur, c'est vachement bien, mais me demandez pas pourquoi, je ne saurais dire.

(ceci parce que j'ai l'impression d'avoir des jugements tranchés sur les livres, mais peu explicites. Un exemple : le Roth, La bête qui meurt : c'est à ch*** à mon avis. Alors que ce livre a été encensé)

yves duel

tiens, plus de chinoiseries ? Ch_re Joséphine, vous devriez faire la poussière plus souvent sur votre gloub !
;-)

joséphine

Cher Yves, c'est vous qui avez tout cassé !! Mais vous vous rattrapez, vous venez de réparer. Je fermerai les yeux...

joséphine

Hum. Pas si réparé que ça.. Même problème de chinoiseries ailleurs cela dit. Va falloir investiguer..

Marl讥

Les chinoiseries vous pouvez vous en d颡rasser vous-mꭥ! Il suffit de cliquer sur le bouton droit de la souris, choisir "encoding" et cliquer "Europe Occidentale- Windows" ࠬa place de "Unicode". Les miennes ont disparues.
(Desol饠Jos鰨ine je connais pas le proc餩 sur Mac)

joséphine

bé ca va parce que pendant les jourénes de semaine, je suis sur PC... vais essayer, thanks

Marl讥

Oups, pas tout ࠦait! C'est ton voyage ࠎew York qui fait perdre ton blog son sens de l'orientation? Faut pas 괲e si impatiente! ;-)

Pseudo à la ramasse

http://www.liberation.fr/page.php?Article=382892, Da Vinci Daube, c'est LIBE ki le dit ...

joséphine

yeah I saw that !.. ca déchire..

denis

tout a fait d'accord avec emmanuelle, tout est fait pour que tu ne lâches pas le livre, ce qui prouve que c'est pas si mal écrit.
Moi j'ai vraiment adoré le livre et donc forcement j'ai été tres déçus par le film.
Pour ce qui est de la polémique sur l'histoire du Da Vinci les gens ont oublié que c'était un roman avant tout.
Mais c'est interressant de voir ou il a trouvé ses sources.
A lire absolument plutôt qu'a voir !!!

Marlène

Update: j'suis allée le voir hier soir alors qu'il jouait non-stop et à plein dans 5 salles sur 13 (!!!): déçue. Très, très déçue.
Ce n'est pas super bien joué et l'histoire est plus que tiré par les cheveux. C'est clair, je ne le lirai pas!

Autre déception: ici, tous les dialogues de Jean Reno étaient en français (sous-titrés en anglais) alors qu'il parle très bien l'anglais. En revanche, tous ceux d'Audrey Tautou étaient en anglais et elle a vraiment un accent à chier, à la limite du supportable. (la "soeur" elle par contre, excellait!) Ce qui m'a étonné, car je l'avais trouvée éblouissante dans "Dirty Pretty Things".

@Denis ("j'ai vraiment adoré le livre et donc FORCEMENT j'ai été très déçu par le film"):
Euh non, ça ne se passe pas tjrs comme cela! Il y a parfois de superbes mises en scène qui peuvent te faire oublier les p'tits ratés d'un livre, ou même qui "améliorent", (re)définissent, précisent les textes d'un auteur.

Frédérique

Je l'ai vu samedi (parce que le film qu'on voulait voir était complet, snif!), c'est un film plutôt oubliable malgré la supposée subversivité du propos. Le principal problème c'est, outre la platitude des dialogues, l'interprétation des 2 héros n'est ni convaincante, ni convaincue!

The comments to this entry are closed.